Logo Fatima 2017

Le Portugal a pu rester en paix

Le 13 mai 1956, 25ème anniversaire de la première consécration du Portugal, le cardinal en parla de nouveau aux 600 000 pèlerins qui se trouvaient à Fatima ce jour-là, dont Mgr Roncalli, futur pape Jean XXIII :

Il est temps de le déclarer publiquement, c’est grâce à cette consécration, sans minimiser les efforts de nos gouvernants qui furent des instruments de la Providence, que, dans le monde en flammes, le Portugal a pu rester en paix. Six à sept mois avant la date du 1er septembre 1939, premier jour de la conflagration, l’évêque de Leiria m’envoya une lettre de la voyante, sœur Lucie, où il était affirmé que la guerre prédite par Notre-Dame était sur le point d’éclater, que Dieu allait laver les nations dans leur propre sang (...), mais que le Portugal serait préservé de cette guerre par la protection de la Sainte Vierge. (Toute la vérité sur Fatima, t. IV, p. 82)

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.