Logo Fatima 2017

Les hommes ont besoin des anges

Souvenons-nous du récit des évangiles synoptiques, quand les femmes se rendent au tombeau et le trouvent ouvert. Et pourtant le tombeau avait été fermé par une fort grande pierre et elles craignaient de ne pouvoir y entrer. Tout au contraire, il est ouvert et, venant de l’intérieur, elles entendent une voix : « C’est Jésus le Nazaréen que vous cherchez, le Crucifié : Il est ressuscité, Il n’est pas ici » (Mc 16,6). Pour la première fois les anges prononcent les paroles « Il est ressuscité ». La présence des anges et le fait que cela soient eux qui annoncent cette nouvelle a une profonde signification. Comme l’annonce de l’Incarnation du Verbe ne pouvait venir que de l’ange Gabriel, ainsi les paroles « Il est ressuscité », « la résurrection » ne pouvaient être prononcées par un homme, car la parole humaine ne pouvait les contenir. Il fallait la présence d’un être supérieur, car pour l’être humain cette vérité et les mots qui l’exprimaient étaient si déconcertants et incroyables, qu’aucun homme semble-t-il n’aurait osé les prononcer.

Après cette première annonce, la nouvelle commence à se propager (…). Mais la première annonce exigeait une intelligence supérieure à l’intelligence humaine (…) Les anges apparaissent dans de nombreuses lectures bibliques et dans de nombreux textes évangéliques (…), cela met l’accent sur la présence angélique et, en même temps, explique son rôle dans l’événement de la Résurrection. La découverte humaine du tombeau vide nécessitait une confirmation surnaturelle… (Angélus 1.04.1991)

Remercions Dieu de nous avoir donné dans Sa bonté les anges, grâce auxquels l’homme a pu connaître et accepter des vérités dépassant l’entendement humain, car « Qui est comme Dieu ! »

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.