Logo Fatima 2017

Les trois graves dangers qui menacent notre croissance dans le bien

Marie dans son message du 1° janvier 1985 à Don Gobbi nous disait : « En ce jour qui marque pour vous le commencement d’une nouvelle année, tandis que tous dans l’Eglise : Evêques, Prêtres, Religieux et Fidèles, vous tournez vos regards vers Moi comme vers votre Maman, Je vous dis que, si Je le suis et que vous m’honorez comme telle, Je dois être aimée, écoutée, et suivie par chacun de vous. Voici qu’aujourd’hui, en la solennité de ma divine maternité, Je veux donner un message à l’Eglise, pour qu’il soit écouté et accueilli par elle… C’est un message de confiance et d’espérance, de réconfort et de consolation, de salut et de miséricorde… Malgré les difficultés et les souffrances que l’Eglise est appelée à supporter, et les heures douloureuses d’agonie et de passion, qui marquent le temps de sa purification sanglante, se prépare pour elle le moment d’une splendeur renouvelée et d’une seconde Pentecôte. Mes enfants tellement aimés, ne perdez jamais la confiance et l’espérance…

Faites attention toutefois à trois graves dangers qui menacent votre croissance dans le bien et que Je vous ai indiqués plusieurs fois :

  • - Celui de vous éloigner de la vraie foi, en suivant les multiples erreurs qui sont enseignées aujourd’hui.
  • - Celui de vous détacher de l’unité intérieure de l’Eglise, en raison de la contestation contre le Pape et la Hiérarchie, qui se répand encore au sein de la vie ecclésiale.
  • - Celui de devenir victime de sécularisme et de la permissivité morale, qui vous amènent à capituler dans la lutte quotidienne contre le mal et le péché.

Si vous vous laissez conduire par Moi, vous cheminerez sur la route sûre de l’amour et de la sainteté.

Don Antonio Carvalho juin 2016

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.